Echantillons

L’analyse de tous types d’échantillons solides ou liquides est possible, dès lors qu’ils peuvent être conditionnés selon une des géométries disponibles.

Applications

L’analyse des radioéléments est utile pour:
  • Dater ou chronométrer un événement
  • Tracer un processus physico-chimique naturel
  • Assurer la surveillance radiologique de l’environnement
  • Contrôler les niveaux de radioactivité des matériaux et denrées ayant un impact sur la santé

Exemple d’application

Détermination des vitesses de sédimentation en milieu lacustre grâce au 137Cs et 210Pb

Quel est le principe ?

Le 137Cs est un radionucléide artificiel qui a été émis dans l’atmosphère suite aux  essais nucléaires et/ou aux accidents nucléaires tels que Tchernobyl et Fukushima par exemple. Dans la carotte sédimentaire présentée ci-contre, deux pics de 137Cs sont clairement identifiés. Le premier pic (30 cm) peut être relié à l’accident de Tchernobyl (1986), tandis que le deuxième pic (57 cm) peut être relié aux essais nucléaires (1963). Ces deux évènements permettent donc de dater le sédiment.

Le 210Pb est un radionucléide naturel qui se dépose sur le sédiment avec les particules. Une fois accumulé dans le sédiment, le 210Pb décroît avec sa période radioactive (22,2 ans). La mesure de la décroissance radioactive du 210Pb en fonction de la profondeur du sédiment fournit donc une estimation du taux d’accumulation. Dans l’exemple ci-dessus, les données de 210Pb permettent de confirmer le résultat obtenu avec le 137Cs.